Interview

Résultat de votre recherche

Vendre son immeuble de rapport : les conseils de Morgan Barney

Posté par clara le 15 avril 2021
0

Vendre son immeuble de rapport

“La demande concernant l’investissement dans des immeubles est en hausse depuis un an à Rouen. Cela s’explique par le fait que de plus en plus d’épargnants retirent une partie de leur argent pour investir dans l’immobilier, qui reste un des placements les plus fiables.”

Vous envisagez de vendre votre immeuble de rapport ? Vous avez choisi le bon moment.

En 2020, l’épargne des Français a atteint le cap des 130 milliards d’euros. Un chiffre record qui devrait rester dans les annales un bon moment. Conséquence directe de cette incroyable hausse, de plus en plus d’épargnants retirent une partie de leur argent pour investir dans l’immobilier. A Rouen, trois profils d’investisseurs se dessinent : les prévoyants qui désirent créer un patrimoine familial, les pragmatiques qui visent avant tout la rentabilité de leurs biens à court terme et enfin, les Parisiens désireux de placer leur argent dans les villes attractives à proximité de Paris – à l’image de Rouen, ville historique et intemporelle à la fois, dont les promesses de développement économique et touristique les prochaines années rassurent et en font un choix fiable pour investir dans l’immobilier. Morgan Barney, conseiller immobilier spécialisé en transactions d’immeubles de rapport partage ses conseils pour vous aider à bien vendre votre immeuble de rapport.

Comment mettre toutes les chances de son côté pour bien vendre son immeuble de rapport ?

D’abord, il est important d’apporter le plus d’informations possibles sur l’immeuble que l’on souhaite vendre : son fonctionnement, ses charges récurrentes, ses locataires, ses rentrées d’argent, ses diagnostics et les travaux effectués ou restant à faire. Les acheteurs seront particulièrement vigilants quant à la rentabilité de l’immeuble.

Par conséquent, réunir les preuves des entrées et sorties d’argent est très important pour rassurer. Concernant la solvabilité des locataires, le vendeur peut faire une déclaration sur l’honneur mais cela n’a pas une grande valeur juridique. Seuls les baux ou les quittances de loyers peuvent réellement rassurer sur le bon paiement des loyers. Ensuite, il sera nécessaire de créer un dossier le plus complet possible, avec un maximum de photos. Cela permet à l’agent immobilier de rassurer les acheteurs potentiels et de leur donner envie de visiter le bien.

Sur quels points recommandez-vous d’être vigilant dans le cadre de la vente d’un immeuble de rapport ?

Dans le cas où des locataires seraient toujours en place, je recommande toujours aux vendeurs de veiller à respecter leur tranquillité et leur intimité en organisant les visites sur des créneaux qui leur conviennent. En effet, si le propriétaire n’a pas convenu au préalable d’un rendez-vous avec le locataire pour faire visiter l’appartement, ce dernier aura le droit de refuser les visites. Donc mieux vaut privilégier dès le début l’écoute et la communication pour favoriser la meilleure entente possible avec les locataires. Enfin, en tant que vendeur, on a parfois envie de ne voir que les atouts de notre bien, mais il est primordial à mon sens de montrer dès le début ce qui pourrait décevoir ou faire peur aux acheteurs le jour de la visite car plus on est transparent, plus on rassure.

Et après, comment concrétiser l’envie de visiter des acheteurs en offres fiables ?

C’est là que notre rôle est le plus important. J’ai pour habitude de prendre le temps de rencontrer les acheteurs potentiels avant de faire visiter le bien car plus je les connais, plus je peux m’assurer de la qualité de leurs dossiers. Je fais ensuite une pré-sélection parmi les acheteurs potentiels en fonction de leurs capacités de financement, de leurs attentes et de leurs disponibilités afin d’être sûr que le bien leur corresponde avant même qu’ils l’aient visité et dans le cas où l’immeuble serait habité – de ne pas déranger les locataires à plusieurs reprises. C’est la raison pour laquelle, la plupart du temps, j’organise les visites sur une demi-journée avec tous les acheteurs. Ainsi, le locataire n’a à se rendre disponible qu’une seule fois. Mais c’est très rassurant aussi pour les acheteurs qui peuvent échanger avec leurs futurs locataires.

Vous semblez très prudent quant au choix des acheteurs à qui vous présentez le bien. Pourquoi y porter autant d’attention ?

Effectivement. La demande concernant l’investissement dans des immeubles est en hausse depuis un an à Rouen. Cela s’explique par le fait que de plus en plus d’épargnants retirent une partie de leur argent pour investir dans l’immobilier, qui reste un des placements les plus fiables. Il est donc nécessaire de trier les demandes en fonction des types de projets recherchés, de la rentabilité attendue et des capacités de financement des acheteurs. On est dans une démarche qualitative, plus que quantitative et c’est la raison pour laquelle lorsque je rencontre un acheteur potentiel, je n’hésite pas à être très transparent avec lui en lui présentant les défauts du bien, et en lui donnant des contre-arguments, pour vérifier que le bien corresponde à son projet d’investissement.

De plus, avoir une discussion approfondie avec l’acheteur me permet de faire le point avec lui sur ses garanties financières (accord de prêt, preuve d’apport etc.). Je vais ensuite pouvoir échanger avec son conseiller financier pour compléter notre entretien ou l’orienter vers un professionnel compétent s’il n’en connaît pas déjà, et enfin m’assurer de la cohérence du montage financier de son projet. Ce que veut un vendeur, c’est que la vente de son bien se passe dans les meilleures conditions possibles, en toute efficience, et qu’elle se conclut par une ou plusieurs offres au prix du marché. Et c’est l’ensemble de cette démarche qui me permet de bien conseiller le vendeur et de le rassurer si besoin.

Vous souhaitez vendre votre immeuble de rapport sur l’agglomération rouennaise ?
Vous cherchez à investir dans un immeuble de rapport à Rouen ?

Contactez Morgan BARNEY, conseiller immobilier spécialisé en transactions d’immeubles de rapport au
06 13 97 90 13 ou à morgan@agence-smith.fr

 

Comparer les annonces